Com' et Comédie
Com' et Comédie

INTERVIEW

bruno wolkowitch

Photo Etienne Chognard / FTV

SUR FRANCE 2 DANS "LES HOMMES DE L'OMBRE"

Publié par Maryline Richer le 05/09/2014

Bruno Wolkowitch est de retour dans la série évènement "Les Hommes de l'ombre", l'occasion de reparler de cette série qui avait bel et bien créé l'évènement en janvier 2012 sur France 2. Depuis "P.J", Bruno nous a toujours dit qu'il ne voulait plus s'enfermer dans une série et pourtant, dans cette nouvelle saison, Kapita est toujours là... Encore une fois, la qualité des "Hommes de l'ombre" a su convaincre l'acteur de continuer l'aventure...

 

Comment se sont passées les retrouvailles avec ce rôle de Simon Kapita ?

 

- J'avais été séduit par le scénar de la première saison. Cette seconde saison est tout aussi passionnante, notamment par l'évolution des rôles. Je n'ai pas du tout l'impression de refaire la même chose mais plutôt de dévoiler d'autres facettes de mon personnage. Plus politique et violente, cette nouvelle saison  est une immersion dans les coulisses du pouvoir. avec des rapports de forces plus musclés, comme la relation avec Ludovic Desmeuze, véritable duel entre le maître et l'élève. Dans ces nouveaux épisodes, le public va voir des choses que l'on ne voit jamais mais qui ont déjà dû réellement se produire, à l'instar de quelques dérapages mais aussi un président malade, couché, affaibli...  Et puis la série n'est pas sans rappeler quelques scandales politiques récents. On a parfois l'impression que la réalité qui rattrape la fiction... Mais, cela je préfère en rire !

 

Kapita reste le beau rôle de l'histoire !

 

- Tout dépend ce qu'on entend par "beau rôle". Personnellement, je préfère jouer un salaud. Les rôles de composition sont toujours plus intéressants ! Kapita me ressemble énormément.. Quand j'ai accepté ce rôle, je me demandais comment j'allais pouvoir l'aborder. C'était comme un défi ! La saison 2 s'intéresse moins à sa vie personnelle. Kapita est plutôt dans l'action. Ce qui m'éloigne davantage de lui.

 

Quels sont vos principaux points communs ?

- Les mêmes qualités mais aussi les mêmes défauts masculins, lâches parfois, avec des vies privées compliquées, souvent difficiles à gérer...

 

Cette saison 2 est aussi une saison de retrouvailles avec entre autres l'arrivée d'Emmanuelle Bach...

- Depuis l'arrêt de "P.J", nous nous étions déjà retrouvés sur le téléfilm "Coup de chaleur" pour France 3. Certaines comédiennes sont de vraies copines de travail. Emmanuelle en fait partie. Je pense aussi à Florence Pernel avec qui j'ai le même type de rapport fraternel. Sur un plateau, on peut tout se dire ! C'est toujours agréable de travailler ensemble.

 

Quels autres projets peut-on annoncer ?

- Après "Les Hommes de l'ombre", j'ai enchaîné plusieurs tournages de téléfilms que nous verrons très certainement dans les prochains mois : "Borderline" réalisé par Olivier Marchal et "Accusé" une nouvelle collection pour France 2. Pour France 3, j'ai aussi tourné cet été, aux côtés de Marianne Basler, "Un Père coupable". C'est un très beau téléfilm dans lequel je joue un père soupçonné du meurtre de sa fille de seize ans.

 

Et à présent, d'autres tournages en prévision ?

- Je vais tourner "Meurtres à Carcassonne" avec Rebecca Hampton, sous la direction de Julien Despaux, pour France 3. Le tournage démarre très prochainement...

 

Bon tournage... Et à très vite sur France 2 dans la suite des "Hommes de l'ombre" !

 

 

Interview du 4 septembre 2014 pour Com' et Comédie

 

(Reproduction interdite)

 

Fil d'Actualité

ARCHIVES

Retrouvez-nous sur FACEBOOK

Toute reproduction de ce site

est strictement interdite.

 

Contact & Infos légales

CREDITS PHOTOS

TF1, FTV, productions et Com' et Comédie

REGLES DE CONFIDENTIALITE

En poursuivant votre navigation sur nos pages, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies permettent de cibler vos centres d'intérêt, personnaliser les annonces publicitaires, analyser le trafic du site et améliorer son contenu. En savoir plus

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Com et Comédie